Dans quelles mers peut-on partir à la pêche au mérou ?

Avec sa bouche touffue, ses yeux arrondis, sa tête dodue, le mérou se reconnaît facilement. Sa nageoire est arrondie, caudale et propulsée de rayons mous et de dizaines d’épines. Le poisson est dans des couleurs marron-gris. Il mesure jusqu’à plus de deux mètres et a un poids pouvant aller jusqu’à 400 kilos. La bonne adresse pour pêcher le mérou est en République Dominicaine.

Où aperçoit-on le mérou ?

Le mérou vit dans les mers tempérées et tropicales de la planète, depuis l’Afrique du Sud jusqu’au Sud-Ouest de la Grande Bretagne. Il s’agit d’un poisson de roche vivant entre un et 300 mètres de profondeur, non loin de tout endroit favorable à des cachettes comme des cavernes sous-marines, des grottes, des épaves ou encore des failles. Solitaires de nature, les mérous s’associent en vue de se reproduire, au-delà de 15 m de profondeur. La bonne adresse pour pêcher le mérou est la République Dominicaine qui constitue un véritable paradis du pêcheur pour pratiquer la pêche sportive du marlin, du barracuda, de la dorade ou coryphène entre autres.

Les autres mers où on peut partir à la pêche au mérou

Le mérou est aussi présent en France, sur les côtes méditerranéennes, bien que sa pêche soit interdite depuis 1993. Hormis la République Dominicaine, on peut également pécher le mérou en Grèce, à Malte, à Queensland (Australie) ainsi que sur les côtes africaines et dans les autres mers tropicales. Étant donné qu’il n’y a pas de période particulière pour la pêche de mérou, cette dernière peut se faire toute l’année, dans les endroits n’ayant pas de plan de conservation. Les espèces tropicales font partie de celles les plus prisées des amoureux de la pêche exotique.

Les bonnes techniques de pêche de mérou

Le poisson n’est pas craintif. Il n’est pas non plus un ardent luttant qui vous aspergerait de ses sauts agités et futés. Cependant, ne vous y trompez pas. Il s’agit d’un puissant prédateur qui vous résistera à la façon d’une vigueur impassible. Leur pêche est assez difficile car les mérous vivent dans des endroits cachés. De plus, ils peuvent peser jusqu’à 400 kilos.

Pêcher le mérou peut se faire à travers différentes techniques. Les plus connues sont les techniques au leurre, au posé, en dérive au mort-manié ou au vif, au broumé et en palangrotte.

La chasse à trous est extrêmement opérante en chasse sous-marine. Il faudra le tirer très vite étant donné que le poisson a tendance à déguerpir. Faites cependant attention à ne pas tirer à l’aveuglette, sans prendre le temps d’identifier le poisson, afin de ne pas pêcher des espèces protégées.

Quitter la version mobile