Quels requins a-t-on le droit de pêcher ?

Les matières premières sont la base du développement, à savoir l’agriculture et la pêche. La chair de requin fait partie des produits les plus recherchés au monde.

La pêche au requin !

Les requins sont parmi les poissons les plus recherchés pour leur chair, mais aussi pour leurs nageoires et leur cartilage. Pendant des siècles, les requins ont été capturés par des pêcheurs artisanaux, mais à la fin du XXe siècle, la pêche intensive est apparue à l’échelle mondiale, en raison de l’effet thérapeutique des requins dans la zone asiatique. L’Espagne et le Portugal sont les principaux pays de pêche au requin, qui provient de l’océan Atlantique en général.

Le requin bleu est le plus pêché au monde, puisque les statistiques de 2018 montrent que 100 000 tonnes ont été prélevées, soit 65% de toutes les espèces. Quant à la flotte européenne, elle représente les 49% des débarquements dans le monde avec une statistique de 74 741 tonnes en 2018. La petite roussette s’avère être l’une des espèces rejetées par les Belges. 

La Petite roussette !

La petite roussette appelée aussi Scyliorhinus canicula fait partie de la famille des Scyliorhinidaes, elle présente des caractéristiques distinctives au niveau du corps long, son dos est brun à jaunâtre et parsemé de nombreuses petites taches brun-noir, elle a un ventre clair et son museau est arrondi. En ce qui concerne son habitat, c’est une espèce benthique, qui vit sur des fonds mous de sable ou de boue, à une profondeur de 20 à 110 m dans l’Atlantique, également de la Norvège à la côte sénégalaise, et atteint 400 m en Méditerranée. Ces petits requins se nourrissent de céphalopodes, crustacés, petits poissons, vers ou mollusques. Leur durée de vie est de 12 ans. La femelle pond des œufs toute l’année, avec des pics de reproduction en hiver et en été. Cette espèce est ovipare. Au cours d’une année, la femelle pond environ 100 œufs. La période d’incubation dépend de la température de l’eau et peut varier de 5 à 11 mois. 

Autres espèces commercialisées !

  • En plus de la petite, on distingue la grande roussette ou Scyliorhinus stellaris qui est une espèce ovipare. Sa maturité sexuelle est atteinte à une taille de 76-79cm en Méditerranée.
  • Les émissoles connues sous le nom de Mustelus spp. A noter que l’espèce la plus commercialisée est l’aiguillat tacheté, vivipare et dont la maturité sexuelle est atteinte à une taille de 87cm.
  • L’aiguillat commun (Squalus acanthias), espèce vivipare, sa maturité sexuelle est de 75cm dans l’Atlantique.
  • L’aiguillat commun (Galeorhinus galeus), autre espèce vivipare dont la maturité sexuelle est de 120cm.
  • Et enfin le requin bleu (Prionace glauca), également une espèce vivipare, dont la maturité sexuelle est de 217cm en Atlantique.

Quitter la version mobile